La tribune d’al-Hassanayn > La vengeance et la victoire
Print out

La vengeance et la victoire

Son Eminence, Sayed Jaafar Fadlallah, a prononcé les deux sermons du vendredi à la mosquée de l’Imamayn Al-Hassanayn, le 06  chaabane  1437 H. / 13 Mai 2016 ap. J-C, en présence de plusieurs personnalités religieuses et dignitaires ainsi que des milliers de croyants ; en voici le résumé :

Dans le premier sermon, Son Eminence, Sayed Jaafar Fadlallah, a parlé du concept tribal de la vengeance. Le Sayed a dit que bien qu'il y ait certaines valeurs tribales qui sont morales et humanistes et qui ont été adoptées par l'Islam et encouragées comme le courage et la vengeance généreuse est loin d'être l'une d'entre elles. A cet égard, le Coran a appelé à la juste punition. Pourtant, cette punition devrait être pratiquée uniquement dans le cas où le crime a été prouvé, sans aucun doute.

En outre, le jugement devrait être atteint par une autorité religieuse qui est la seule autorisée à juger et identifier la peine appropriée.

Si elle est laissée pour les personnes à prendre la loi dans leurs propres mains, nous allons finir par vivre dans le chaos, puisque tout le monde peut accuser les autres d'un certain crime et va de l'avant dans l'exécution de la peine, même si elle n'a pas été établie que la victime de la vengeance a commis le crime.

Dans le second sermon, le Sayed a parlé de l'anniversaire du 25 mai, la Journée de la Résistance et de la Libération. Il a souligné l'importance de la journée, étant le jour de la Résistance qui a vaincu l'ennemi sioniste et la forcé de fuir hors du Liban, réalisant une grande victoire qui a inspiré les nations arabes et musulmanes.

Le 27/05/2016 Ap. J. C / 20/07/1437 H

Envoyer vos commentaires