La tribune d’al-Hassanayn > Al Zahraa ; femme des deux mondes
Print out

Al Zahraa ; femme des deux mondes

Son Eminence, Sayed Ali Fadlallah, a prononcé les deux sermons du vendredi à la mosquée de l’Imamayn Al-Hassanayn, 21 Jumada al-Thani 1437 H. / 01 avril 2016 ap. J-C, en présence de plusieurs personnalités religieuses et dignitaires ainsi que des milliers de croyants ; en voici le résumé :

Dans le premier sermon, Son Eminence, Sayed Ali Fadlallah, a parlé d’Al-Zahraa (as). Il a insisté sur le fait qu’être un modèle c’est dire beaucoup sur la position des femmes dans l'Islam. Le Sayed a parlé sur sa vie et a lutté pour prouver que les femmes dans l'Islam ne sont pas moins que les hommes, mais des êtres humains égaux. Il a également appelé à l'examen des points de vue traditionnels en ce qui concerne les femmes dans nos sociétés, y compris ceux qui citent certains Hadiths pour prouver leur point de vue. Il a estimé que ces Hadiths sont soit en contradiction avec le Coran et donc ils doivent être jetés ou faibles dans leur authenticité, ou ont été dits dans certaines situations sociales et politiques et qu'ils devraient être compris dans ce contexte.

 

Le Sayed a critiqué la façon dont les gens se tournent vers la femme comme étant inefficace et incapable même de conduire une voiture.

Il a soutenu que l'Islam qui a annulé l'habitude d'enterrer les enfants de sexe féminin vivant, n’enterrera pas leurs potentiels, compétences et pensée quand elles sont devenues adultes.

 

Le fait même que Fatima Al-Zahraa (as) soit notre modèle a beaucoup de conséquences en ce qui concerne la façon dont nous regardons les femmes, ainsi que leurs rôles sociaux et politiques dans nos sociétés.

Le 01/04/2016 Ap. J. C / 21 Jumada al-Thani 1437 H

Envoyer vos commentaires