Rapports > La Journée Mondiale de l’enfance
Print out

La Journée Mondiale de l’enfance

L'Assemblée générale des Nations Unies avait recommandé en 1954 la création d'une Journée Mondiale pour l'enfant, afin de célébrer la fraternité entre les enfants, et travailler à améliorer leur bien-être.  La date d’aujourd’hui représente l'annonce de la Déclaration de l'Assemblée générale sur les droits de l'enfant et la Convention relative aux droits de l'enfant en 1989.

Où sont les enfants du monde d'aujourd'hui quant à leurs droits ! Où sont l'éducation, les soins médicaux, les loisirs et la santé alimentaire ? !

Dans une lecture préliminaire et rapide sur l’état de l'enfance au niveau du monde entier, nous voyons les enfants payer cher à la suite des conflits et des guerres, et ce qui résultent de l'asile, du déplacement et de l'arrestation, au point que certains enfants deviennent des chiffres investis dans les conflits : recrutement, enlèvement et exploitation affreux.

Les enfants, allant de l’Afghanistan, le Pakistan, la Palestine et la Birmanie, jusqu’à la Somalie et l'Afrique en général, ainsi que les pays d'Amérique latine et d'autres pays, vivent dans des conditions difficiles, où ils entendent parler de leurs victimes chaque jour ; ceci menace leur sécurité et intégrité en tous temps, surtout que la malnutrition et la privation de l'éducation, des soins médicaux et des moyens de divertissement, sont devenus un sujet familier pour de nombreux enfants du monde.

La question légitime qui se pose : Que font les organismes internationaux et les pouvoirs mondiaux acteurs quant à la promotion des droits et du respect de l'enfant ? Sont-ils vraiment arrivés au niveau de responsabilité à l'égard de tout cela ? !

Malheureusement, la réalité ne prédit pas le bien, nous n’entendons que des condamnations et des déclarations invalident ou voyons que peu d'aide juste pour se justifier, tandis que les racines  du problème restent, où les calculs politiques des forces dominantes ne font pas attention, ni prennent en considération les droits de l'enfance.

Alors, où pouvons-nous trouver les principes de l'Organisation des Nations Unies pour rendre la fraternité entre les enfants en fonction du niveau du monde ! C'est une idée  fictive et abstraite qui n’est pas encore appliquée sur le terrain de la réalité.  Où sont les enfants de l’entité sioniste remplient de haine envers les enfants opprimés de la Palestine ? C’est un seul modèle austère qui reflète l’état de la maltraitance enfantine, montrant que toutes ces promesses ne sont que de l'encre sur papier et donc non réalisées...

Aujourd'hui, à la lumière des difficultés rencontrées par le monde,  l'enfance reste seule la victime et la perdante dans tous ces conflits, espérant que cette enfance se réveillera un jour sur un avenir brillant rempli de sécurité. Ceci sera-t-il atteint ?

[Source du texte : traduit de l’arabe, par le Rédacteur du Site Bayynat]

Le 20/11/2013 Ap. J. C / 16/1/1435 H

Envoyer vos commentaires