Invocations > Les invocations d’As-Sahifah As-Sajjadiyah > Sa prière pour les Porteurs du Trône et pour tout Ange proche
Print out

Sa prière pour les Porteurs du Trône et pour tout Ange proche

Mon Dieu, [prie sur] les Porteurs du Trône qui ne s’arrêtent jamais de Te glorifier, qui ne se lassent pas de Te sanctifier ni ne se fatiguent de T’adorer, qui ne préfèrent pas lésiner leurs efforts dans [l’accomplissement] de Ton Ordre ni ne sont insouciants dans leur amour envers Toi;

Isrâfil, le détenteur de la trompette, au regard fixe, qui attend Ton Autorisation et l’échéance de Ton Ordre pour souffler [dans la trompette] et réveiller les otages gisants des tombes,

Mikâ’îl, bénéficiant des honneurs auprès de Toi, d’un rang élevé pour son obéissance envers Toi;

Gabriel, le dépositaire sûr de Ta Révélation, l’obéi par les habitants de Tes Cieux, le haut placé auprès de Toi, le proche de Toi; l’Esprit qui est chargé des anges des voiles et l’Esprit qui procède de Ton Ordre;

Alors, mon Dieu, prie sur eux [tous], ainsi que sur les anges qui, au-dessous d’eux, sont les habitants de Tes Cieux, les dépositaires de Tes Messages, qui ne connaissent pas la lassitude dans leurs efforts, ni l’épuisement des langueurs et des abattements; que les passions/envies ne distraient pas dans leur glorification (de Toi), que l’oubli provenant de l’insouciance ne fait pas interrompre l’apologie qu’ils T’adressent; qui, les yeux baissés, ne cherchent pas à regarder vers Toi, qui, la tête courbée, ne cessent pas de désirer ce qui est auprès de Toi, s’adonnant [au plaisir] d’évoquer Tes Bienfaits, humbles devant Ta Grandeur et la Majesté de Ton Orgueil; qui disent, en regardant l’enfer pétiller au-dessus de ceux qui T’ont désobéi: “Gloire à Toi! Nous ne T’adorons pas d’une adoration digne de Toi!”, alors prie sur eux, ainsi que sur Tes Anges spirituels,  les détenteurs du rang de la proximité auprès de Toi, les porteurs du Mystère à Tes Messagers, les confidents de Ta Révélation, ainsi que sur les peuplades des Anges que Tu T’es réservées pour Toi-même, que Tu as dispensées [du besoin] de manger et de boire pour Te sanctifier, que Tu as installées dans les profondeurs de Tes Cieux superposés; celles qui se tiennent sur leurs côtés [dans l’attente] de la descente de l’ordre de l’accomplissement de Ta Promesse, les gardiens de la pluie et [les Anges] qui poussent avec force les nuages; celui qui fait entendre, de sa voix criante, le vacarme des tonnerres – et lorsque les nuages sont entraînés par lui  dans leur course rapide, ils se frôlent et les éclairs de la foudre étincellent – et les accompagnateurs de la neige et de la grêle, ceux qui descendent avec les gouttes de la pluie quand elles tombent; ceux qui supervisent  les réservoirs des vents ; ceux qui ont la charge des montagnes pour qu’elles ne disparaissent pas et ceux auxquels Tu as  fait connaître le poids des eaux et la mesure de ce que contiennent les fortes pluies et ce qu’elles entraînent avec elles en sable; et Tes Anges messagers envoyés aux habitants de la terre, qui font descendre l’épreuve détestée et l’aisance bien-aimée; les nobles copistes pieux; les nobles gardiens scribes; l’Ange de la mort et ses auxiliaires ainsi que Munkar, Nakîr et Rûmân, l’épreuve de la tombe; ceux qui tournent autour de la Maison peuplée; Mâlek et les gardiens; Rudwân et les portiers des Paradis; ceux (( qui ne désobéissent pas à l’Ordre de Dieu et font ce qui leur est commandé)) (LXVI, 6); ceux qui disent: (( “Que la paix soit sur vous, parce que vous avez été constants – la demeure finale est excellente”)) (XIII, 24), et les soldats [les anges du Châtiment divin] qui, si on leur dit: ((Saisissez-le! Qu’on lui mette un carcan! Jetez-le dans la fournaise!)) (LXIX, 30), se hâtent de le faire et ne lui accordent aucun répit; ceux que nous avons omis d’évoquer et dont nous ne connaissons pas la place auprès de Toi ni de quel ordre Tu les as chargés; les habitants de l’air, de la terre et de l’eau; ceux qui ont la charge des créatures; alors prie sur eux le jour où chaque âme arrivera ((accompagnée d’un conducteur et d’un témoin)) (L, 21) et prie sur eux d’une prière qui ajoute de l’honneur à leur honneur et de la pureté à leur pureté.

Envoyer vos commentaires