Infaillibles > L’Imâm Muhammad al-Mahdî (p) > Interrogations sur l’Occultation de l’Imâm al-Mahdî (h)
Print out

Interrogations sur l’Occultation de l’Imâm al-Mahdî (h) - 1

 Une  attention particulière est donnée par les Musulmans, mais aussi par les adeptes des autres religions à la question du Mahdi, dans la mesure où il s’agit du Sauveur de l’humanité des injustices et des souffrances, celui qui répand la justice et l’assurance. La totalité des écoles et groupes islamiques sont d’accord sur cette idée, mais un grand débat sépare les croyants au niveau de ses détails et, tout particulièrement, en ce qui concerne son Occultation et ses finalités ainsi qu’en ce qui concerne les modalités de son Avènement et les moyens utilisés pour la réalisation de son projet dont le but est de dissiper l’injustice et répandre la justice.

Son Eminence, l’Autorité religieuse, l’Ayatollah Muhammad Hussein Fadlallah, a répondu à ces interrogations éclairant ainsi les raisons de son Occultation et les finalités de son message visant à réaliser la justice attendue.

L’Occultation de l’Imâm al-Mahdî (h)

Question : Vous dites que l’Occultation de l’Imâm al-Mahdî (h) est un mystère parmi les mystères de l’Invisible de Dieu, le Très-Haut, et que cet Invisible a besoin d’être prouvé par une preuve tirée du Livre et de la Sunna. Or, le Messager de Dieu (P) n’a pas évoqué son Occultation, se contentant d’évoquer son Avènement. Comment cette preuve peut-elle persuader un adepte d’une école autre que la vôtre ? 

Réponse : Si le Messager de Dieu (P) avait évoqué son Avènement, on ne peut pas parler d’Avènement s’il n’était pas précédé d’une Occultation. Ceci, d’une part. D’autre part, lorsque nous lisons la Tradition prophétique disant : « Je vais laisser parmi vous les deux choses grandioses. Tant que vous vous y attachez, vous ne serez pas égarés : Le Livre de Dieu qui est une corde tendue entre le ciel et la terre, et les Gens de ma Famille. Ils ne se sépareront pas jusqu’à ce qu’ils me rejoindront au bord du Bassin ! », on comprend qu’il doit y avoir à chaque étape de l’histoire un homme parmi les descendants du Prophète (P), et cet homme n’est personne d’autre que l’Imâm al-Mahdî (h). A cette Tradition, beaucoup d’autres Traditions récurrentes sont rapportées du Messager de Dieu (P) par les Imâms appartenant aux Gens de la Maison (p), et ces Traditions ne sont pas le fait des Imâms eux-mêmes.

Question : Si Dieu, le Très-Haut, avait envoyé les prophètes et les Imâms (p) en tant que sages, avertisseurs et dirigeants, comment se fait-il alors qu’ils soient occultés, invisibles, comme l’Imâm al-Mahdî (h) ? Ne faut-il pas qu’il soit présent avec nous pour qu’il puisse nous diriger ?

Réponse : La question de l’Imâm al-Mahdî Ibn al-Hassan (p) est différente de celles des autres prophètes et Imâms (p). Il est l’Argument de Dieu, le Très-Haut ; il est  le douzième Imâm dont l’Imâmat n’est l’objet d’aucun doute. Dieu, le Très-Haut, l’a destiné à préparer le monde à la justice universelle ; Il l’a préparé à gérer la situation dans laquelle il scellera la marche de toute l’humanité, et réalisera le but de toutes les prophéties et de tous les messages. C’est pour cette raison que Dieu, à Lui la Grandeur et la Gloire, n’a-t-il pas fait de lui un Imâm dans les détails, comme c’est le cas des prophètes qui transmettent un message dans ses détails visant à donner la sagesse et promouvoir la condition humaine par l’éducation. Les prophètes portaient leur attention aux détails dans la mesure où ils ont apporté un message qu’ils ont enseigné. Il en était de même pour les Imâms qui sont les pères de l’Imâm al-Mahdî (p). Ils ont complété les détails du fait qu’ils sont, selon notre doctrine, les lieutenants du Prophète (P) et ses légataires. C’est pour cette raison que, lorsqu’on lui a posé la question : « Que ferions-nous, lorsque tu seras occulté ? », il a répondu : « Quant aux événements à venir, référez-vous à leur sujet aux transmetteurs de nos Traditions. Ils sont mes arguments auprès vous et moi je suis l’argument de Dieu ».  Car par le biais de mes pères et de ce qu’ils auraient eu, ils ont le pouvoir de répondre aux questions concernant les détails, que ce soit au niveau des particularités ou au niveau des universaux. Et comme je suis l’argument de Dieu, le besoin n’est donc plus au niveau des détails. Les savants qui ont transmis et étudié tout ce qui a émané de Dieu, à Lui la Grandeur, de Son Messager (P) et des Imâms (p), ont le pouvoir de donner à chaque génération future la réponse aux interrogations qui pourraient leur passer à l’esprit, ou aux questions dont on a besoin dans la législation. Donc, et comme tout est élucidé,  l’Imâm n’est plus indispensable pour ce qui est des détails. Son rôle est ainsi de changer le monde, de le remplir en matière de justice et d’équité après avoir été rempli en matière d’injustice et d’iniquité.

Mais pourquoi l’Imâm (h) s’est-il occulté si longtemps ? Quel en est le mystère ? Son Occultation fait partie de l’Invisible propre à Dieu, à Lui la Grandeur. Les signes évoqués au sujet de son Avènement ne sont pas assez clairs. Ils sont suggestifs tout au plus. Les gens se sont tant et tant penchés sur ces signes au point qu’à l’éclatement de chaque guerre, on trouve ceux qui la considèrent comme un signe de l’Avènement. Mais il s’agit de quelque chose qui fait partie de l’Invisible propre à Dieu, le Très-Haut, de l’un de Ses mystères. Quant à nous, nous ne possédons pas les moyens de percer ce mystère. Le rôle de l’Imâm (h) diffère du rôle des tous les Imâms (p) précédents. Et il diffère, en effet, de celui de tous les prophètes (p). Il y a une question qui ne cesse de se répéter : Comment se fait-il qu’il s’occulte alors qu’il est l’Imâm qui donne sa valeur à l’Argument ? Et Comment se fait-il que, lors de son Occultation, l’Argument ne s’établit pas ? Tout cela s’explique par le fait que, de par la culture en vigueur chez nous, nous considérons le rôle de l’Imâm (h) comme identique à celui de son père et de ses grands-pères (p). Il n’en est pas ainsi, les Traditions en vigueur à l’appui.     

Question : L’Occultation de l’Imâm al-Mahdî (h) constitue-t-elle une rupture par rapport à la réalité humaine ? Est-ce qu’il mange, boit et rencontre ses lieutenants, Ou bien s’est-il disparu par rapport à ce monde-ci ? En d’autre terme, s’agit-il pour lui d’une ascension vers le monde métaphysique ? Est-il présent sur terre ? Est-il absent par rapport aux gens ? Ou bien est-il absent par rapport à la terre et aux gens ? 

Réponse : En quoi sommes-nous concernés par ce sujet ? Qu’est ce qui nous intéresse en ce genre de propos ? Que mange-t-il, que boit-il ? Son Occultation est avant tout, quelque chose qui fait partie de l’Invisible propre à Dieu, à Lui la Grandeur et la Gloire. Quant à son Avènement, il est aussi quelque chose qui appartient à l’Invisible propre à Dieu, à Lui la Grandeur et la Gloire. Cela est l’objet du foi que nous prêtons aux Traditions rapportées par le Prophète (P), comme lorsqu’il dit à son compte : « Il remplira la terre en matière de justice et d’équité après avoir été remplie d’injustice et d’iniquité », entre beaucoup d’autres Traditions. Mais nous entendons maintenant des chaînes de télévisions se poser des questions du genre : Est-il marié ? Où habite-t-il ? Que mange et boit-il ? Ce genre d’interrogations ne sert à rien. Ces sont des connaissances qui ne sont pas utiles à celui qui les connaît, et qui ne nuisent en rien à celui qui les ignore… De plus, il ne nous est pas demandé de nous soucier de ces questions. Il nous est demandé de croire en lui, rien que parce que le Sincère qui doit être cru nous l’a dit. Du reste, nous l’attendons dans la mesure où nous oeuvrons pour l’Islam. Nous sommes musulmans et nous avons des responsabilités à assumer. Maintenant, nous l’attendons afin qu’il remplisse la terre en matière de justice et d’équité. Mais nous devons agir pour la justice, chez nous, dans nos maisons, dans nos pays, en politique, dans le domaine économique et social. C’est à cela que nous devons nous intéresser. Cela ne nous regarde pad de savoir comment il est et comment il vit. Il nous est demandé de croire en lui, car il nous est péremptoirement établi qu’il est tel, et nous devons assumer nos responsabilités.

L’Imâm al-Mahdî (h) et la force

Question : On sait que l’Avènement de l’Imâm al-Mahdî (h) se fera par le pouvoir et la force, alors que l’appel du Prophète (P) n’avait pas cet aspect. Comme comprendre cette différence ? 

 Réponse : Il y a une différence entre le Messager (P) chargé d’appeler et de transmettre le Message, deux questions qui se font par persuasion progressive, en vue d’inciter les hommes à s’engager intellectuellement et pratiquement au service du Message, et entre l’Imâm al-Mahdî (h) dont le rôle, à la fin du temps, sera de changer le monde, même si l’appel fera partie intégrante de son message qui n’est rien d’autre que celui du Prophète Muhammad (P). Le rôle de l’Imâm (h) est de remplir la terre en matière de justice et d’équité après avoir été remplie d’injustice et d’iniquité. C’est un rôle dont les conditions de réalisation diffèrent des conditions nécessaires pour les prophètes (p). Pourtant cela n’empêche pas que l’Imâm al-Mahdî (h) ait sa méthode propre quant à l’appel à Dieu dans les conditions où le besoin s’impose d’avoir recours à la persuasion visant à faire passer le message de l’idée et la réalité.

A suivre…

Envoyer vos commentaires