Consultations > Religieuse > Est-il permis d’insister lors de la supplication sur une demande terrestre ?
Print out

Est-il permis d’insister lors de la supplication sur une demande terrestre ?

Consultation

Je suis une jeune fille, à l'âge de vingt ans. Je prie constamment Dieu, et je prie pour Lui de me répondre à mon besoin, est-il permis d’insister lors la supplication sur une demande terrestre ? Parfois, j’arrive au-delà du stade de désespoir, et je crains ne pas être qualifiée pour qu’Allah réponde à ma prière, Il n’a pas encore répondu à ma demande, bien qu'Il dit : « Appelez-Moi, Je vous répondrai » (40 :60). Alors pourquoi n’a-t-Il pas encore répondu à ma demande ? Me punit-Il sur des péchés que j’avais commis dans ma vie ?  

La réponse :

Il est très naturel que l'homme prie souvent, mais il est plutôt nécessaire de prier beaucoup, parce que Dieu aime entendre la prière de Ses serviteurs croyants, comme il est dit dans le Hadith.

La prière et supplication sont un besoin spirituel et psychologique nécessaire pour le croyant, c'est un recours à Dieu dans le cas de problèmes et difficultés, ou à la demande des besoins, c’est une reconnaissance tacite que Dieu a tout entre Ses mains. Les besoins  ne se réalisent sauf avec la permission et la volonté de Dieu. L’homme ainsi ne doit pas désespérer de la miséricorde de Dieu, bien que la réponse est tardive, et en l'absence de la réponse, dans ce cas, cela ne signifie pas Dieu punit le croyant ; ceci est lié à l'intérêt, et l'intérêt n'est pas toujours une réponse rapide.

Parmi les conditions les plus importantes pour obtenir une réponse à la prière, c’est d’être fidèles à Dieu et que l’homme croit que Dieu est capable de lui répondre, et Il est Omnipotent.

Il convient de noter qu'il y a des moments spéciaux pour la prière, et peut-être le meilleur est lors de la prière, de la prosternation, le vendredi soir, le mois de Ramadan, et ainsi de suite.

***

L’envoyeur de la consultation : Lama  

Le répondeur à cette consultation : Cheikh Youssef Sbeiti, érudit, chercheur et auteur, ainsi que membre du Bureau de l’Institution juridique de Son Eminence, l’Autorité religieuse Sayed Mohammad Hussein Fadlallah (ra).

Date : le 01/10/2013

Type de la consultation : Religieuse

Le 19/10/2013 Ap. J. C / 14/12/1434 H

Envoyer vos commentaires