Article à Publier > Les crimes contre la langue
Print out

Les crimes contre la langue

Un mot à dire

En nos jours, nous parlons beaucoup d’une façon négative de l’écriture en la langue de l'Internet « chatting » ou «Arabizi » (mélange de l’arabe et l’anglais), qui est en train de démolir les bases de la langue arabe, la langue du Saint Coran et la base de notre identité nationale, puisque cette langue représente la langue arabe écrite en lettres latines avec l'utilisation de certains numéros qui démontrent quelques lettres arabes (2 (a/Ã), 5 (kh/Î), 7 (h/Í), 8 (gh/Û) …) !

Avec mon consentement à une grande partie de ce qui est écrit à ce sujet, mais que pouvons-nous dire au sujet du chaos des diffuseurs et annonceurs aux télévisions satellitaires et stations de radio ! Ils sont en train de tuer Sîbawayh et le torturer lourdement, en particulier dans certaines stations islamiques censées prendre en compte les principes de l'arabe et sa grammaire plus que d'autres ; nous entendons des mots tels que : «Moukawama/ÇáãßÇæãÉ» au lieu de «Mouqawama/ÇáãÞÇæãÉ » (résistance) et «Farik» au lieu de «Fariq » (équipe) et «al kor’an/ÇáßÑÂä » au lieu de "al-qor’an » (le Saint Coran), ainsi que d'autres mots déformés.

En outre, il y a un manque de familiarité avec les règles les plus élémentaires de la langue arabe (tel que le mansoub/ ÇáãäÕæÈ, majrour/ ÇáãÌÑæÑ et marfou’/ ÇáãÑÝæÚ).

En revanche, nous constatons que certaines stations de radio, comme la radio de Londres, indépendamment de ma position politique et intellectuelle envers elle et autres, définit et règle parfaitement la langue, et où ses présentateurs s’engagent à bien articuler et prononcer les lettres en lisant ou parlant.

O Vous les conservateurs sur nos chaînes de radio et par satellite, je vous demande chaleureusement, au nom de Sîbawayh, d’entrainer et bien former vos présentateurs et présentatrices sur la prononciation et l’articulation correcte des lettres, et de se conformer aux règles de la langue arabe !

Noune (traduit de l’arabe)

Envoyer vos commentaires