Article à Publier > La fête de la libération de la Terre et de l’Homme
Print out

La fête de la libération de la Terre et de l’Homme

La libération de la Terre de l'abomination de l'occupation n’est pas un fait facile, mais une extension d’une vaste expérience de patience, de jihad et de sacrifice, menée par des chercheurs divins qui ont pris à leur compte la cause de la libération de la Terre et la libération de l’Homme de tous les effets personnels et externes, qui les interdisent la performance de leur fonction.

Fonder une génération de moudjahidines missionnaires, pour mener à bien leur devoir de résistance, n'est pas une chose normale, mais nécessite une personnalité extraordinaire dans une époque extraordinaire. Ainsi, Dieu a octroyé à la nation une Référence comme Sayed Mohammad Hussein Fadlallah (ra), cette personnalité combattante ayant une vue perspicace et un large horizon, qui a connu et estimé les projets d'occupation expansionnistes, ses ambitions et ses plans pour frapper la structure sociale et humaine ; ainsi, il a posé, vigoureusement, la première fondation pour construire les moudjahidines spirituellement, moralement et physiquement ; le Jihad ne vient pas d'un vide, et le fait de préparer ses premières bases a besoin de prudence, de conscience et de sagesse dans l'étude de la réalité et la planification de traiter avec lui pour la réussite des étapes nécessaires.

Le parcours du  Jihad de Son Eminence Sayed Fadlallah (ra) a entraîné des avant-gardes de djihadistes, qui ont réussi à vaincre l'occupation et libérer la Terre, ainsi qu’établir l'équation du pouvoir, qui refuse l'injustice et l'oppression, sous n'importe quelle forme.

En outre, le Jihad n'est pas une libération de la Terre et de la pierre, mais une libération de l’âme de l’Homme de toutes les complexes psychologiques et sociales qui l'empêcherait d'accomplir son rôle nécessaire dans la vie. Le Jihad, conformément à l'équation du droit et de la justice, fait renaître l'Homme, afin de porter ses fruits en la réalité, tendrement et affectueusement, au niveau de la parole et de l'action. A ce moment, la libération soulève ses sens les plus larges et ses  véritables dimensions quant à trouver l’Homme combattant et fort, qui refuse toutes les formes de violation de la vie, mais plutôt, il l’enrichie de tout ce qu’il emmagasine en lui comme bien, pour que le Jihad prenne sa dimension vitale et essentielle dans la reformation de la vie sur des règles cohérentes. Ici, la libération de la Terre devient en harmonie avec son Homme qui la mérite.

A cette occasion, tous les désirs que les âmes, les esprits et les sentiments soient libérés, pour que le Jihad soit fructueux, portent leurs fruits en tout temps.

Nous envoyons toutes nos salutations respectueuses à l'esprit du chef des moudjahidines, le vrai libérateur et collaborateur en la libération de la Terre ; celui dont ses paroles ont jusqu’à présent, un effet quant à la libération de l’Homme de toute contrainte...

[Source du texte : traduit de l’arabe, par le Rédacteur du Site Bayynat]

Envoyer vos commentaires