Archieve > Déclarations > Des parties en liaison avec le sionisme sont derrière les caricatures,Le 12 safar 1429 H / 19-02-200
Print out

Non au déploiement de l’Alliance atlantique en Cisjordanie !

Fadlallah prévient d’une tentative d’assujettir le monde islamique à l’occupation ou à la tutelle politique directe

Fadlallah : Le déploiement de l’Alliance atlantique en Cisjordanie est une tentative de vider la cause palestinienne de son contenu et un pas vers sa liquidation

Son Eminence, l’Autorité religieuse Muhammad Hussein Fadlallah, a prévenu d’une tentative d’élargir la zone d’occupation occidentale à de nouvelles régions arabes et islamiques, signalant que l’Alliance atlantique est devenue une massue dans la main des Etats-Unis dans des conditions où les principaux pays européens ont perdu leur personnalité. Cela creusera davantage le fossé avec ces Etats qui se sont alignés aux Etats-Unis au lieu d’adopter une ligne politique indépendante surtout en ce qui concerne la question palestinienne.

Son Eminence a insisté sur le fait que les allégations au sujet d’un déploiement de l’Alliance atlantique en Cisjordanie représentent effectivement une tentative américaine visant à gagner du temps et à vider la cause palestinienne de son contenu avant de la liquider complètement sur le plan stratégique. Il a averti les Arabes que l’incendie finira par les atteindre s’ils persistent à considérer la cause palestinienne comme un détail parmi ceux du dossier que gèrent les Etats-Unis et imposent à l’Europe et au reste du monde. Voici le texte des déclarations de son Eminence à ce propos :

Le processus lancé dernièrement par l’administration américaine, processus consistant à approcher la question palestinienne sous l’angle du rôle à assigner à l’Alliance atlantique en Palestine, et les allégations qui commencent à se faire entendre au sujet d’un déploiement d’une force de l’Alliance atlantique en Cisjordanie représentent la manière avec laquelle l’administration américaine envisage de liquider la question palestinienne sous la couverture de la traiter et d’y trouver des solutions réalistes.

Nous pensons, a-t-il ajouté, que l’administration américaine a commencé à agir en vue d’introduire la question palestinienne dans une nouvelle phase de tripotage de ses éléments politiques essentiels, de manière à assurer la sécurité intérieure israélienne, à faire perdurer l’influence israélienne et à élargir la marge de l’action sécuritaire et militaire israélienne en Cisjordanie sous la couverture de l’Alliance atlantique. Cela fait introduire le dossier palestinien dans les dédales d’un nouveau détail visant à l’éloigner totalement de la problématique de l’indépendance et de la libération, et fournit une nouvelle et décisive preuve sur le fait que cette administration ne pourra jamais être du côté de toute tentative d’indépendance et de libération dans le monde arabe et musulman. Il en est ainsi car l’administration américaine ne considère les choses qu’à la mesure de ses intérêts et de ceux de la sécurité israélienne.

Nous mettons les Etats de l’Union européenne en garde contre la poursuite de leur politique consistant à courir derrière la politique américaine dans la région, car cela peut la conduire vers de nouveaux  effondrements politiques et sécuritaires et creuser davantage le fossé qui commence à s’approfondir entre nos peuples et les Etats de l’Union européenne dont plusieurs d’entre eux ont décidé d’emboîter les pas à l’administration américaine quant à son approche de la situation dans la région, au lieu d’adopter une politique indépendante à ce propos, surtout en ce qui concerne la question palestinienne. Nous pensons que l’Alliance atlantique est devenue une massue dans la main de Etats-Unis et que l’administration du président Bush l’utilise en fonction de ses besoins et ses intérêts au point que les principaux Etats européens ont perdu leur personnalité et leur image face aux pressions américaines qui ne visent que servir les intérêts d’Israël.

Nous remarquons que le plan dirigé par l’administration américaine et servi par les Etats de l’Alliance atlantique vise à élargir la zone d’occupation des positions du monde arabe et musulman afin de l’assujettir à l’occupation directe ou à la tutelle politique de la part des Etats-Unis et leurs alliés afin de faire installer une situation semblable à celle de la colonisation ou du mandat. Cela doit être pris en considération par les forces de réticence et de confrontation qui doivent commencer à dresser des contre-plans afin de l’affronter. Les peuples arabes et islamiques doivent y participer et le soutenir afin d’empêcher la chute des positions restantes de la Nation sous les coups de cette tendance destructrice d’occupation dirigée par les Etats-Unis.

Nous mettons en garde contre cette tentative de déploiement des forces de l’Alliance atlantique en Cisjordanie, ce qui représente effectivement une tentative américaine visant à gagner du temps et à vider la cause palestinienne de son contenu avant de la liquider complètement sur le plan stratégique. Nous avertissons les Arabes attachés aux rouages du vide politique et à l’état d’échec et d’impuissance mortelle que l’incendie atteindra, tôt ou tard, leurs positions et le chaos leurs domaines, car ne plus se soucier de la cause palestinienne et barrer cette cause de leur ordre du jour au point de la réduire à un détails parmi les détails du dossier que gère Washington et impose aux pays de l’Union européenne et au quartet international, ne conduiront pas seulement à bloquer le rôle arabe, mais aussi à ruiner les hauts intérêts arabes sur les plans politiques, économiques et autres au profit des intérêts des Etats-Unis et d’Israël, chose que n’accepteront jamais les peuples arabes, peuples qui auront le dernier mot à dire à ce sujet.        

Le 19/02/2008 Ap. J. C / 12 safar 1429 H

Envoyer vos commentaires