Archieve > Contacts et réceptions > Reception de l’Ambassadeur iranien au Liban, S.E.M Ghadanfar Roukn Abadi
Print out

Fadlallah : L’Iran a dépassé le stade du danger et est passé au stade des pressions et de l’intimidation

Son Eminence, l’Autorité religieuse, sayyed Muhammad Hussein Fadlallah, considère que l’Iran a dépassé le stade du danger et se retrouve maintenant dans une phase de pressions et d’intimidation. Il invite tout le monde en Iran à la cohésion derrière les dirigeants iraniens : aussi, il insiste sur le fait que l’Iran doit continuer dans sa voie d’ouverture face à toutes les possibilités de dialogue, tout en maintenant sa position ferme par rapport à ses droits légitimes.

Son Eminence a reçu le nouvel ambassadeur d’Iran au Liban, son Excellence Monsieur Ghadanfar Roukn Abadi. Ce dernier lui a transmis les salutations des dirigeants iraniens et leur appréciation face aux positions islamiques et stratégiques de son Eminence. Durant cette rencontre, ont été exposées les questions relatives à l’évolution de la situation au Liban et dans la région, ainsi que les défis auxquels fait face l’Iran, notamment en ce qui concerne son programme nucléaire pacifique et son rapport à l’axe de l’opposition, ainsi que son soutien aux groupes de résistance.

Son Eminence a souligné l’importance de l’accord tripartite signé par la Turquie, le Brésil et l’Iran  concernant le programme nucléaire pacifique iranien. Il a d’ailleurs mis l’accent sur le choc que cela a certainement produit au niveau de l’administration américaine et de l’entité ennemie. Ces derniers considérant la politique iranienne comme étant gérée par un groupe d’amateurs, ils furent surpris de constater qu’ils avaient affaires à de véritables professionnels.

Aussi, son Eminence a considéré que l’Iran avait dépassé le stade du danger; néanmoins le pays reste face à une phase de pressions et d’intimidation et doit se consolider face à tous ces défis. Il invite tous les Iraniens à la cohésion derrière l’Etat et ses dirigeants islamiques, comme il les appelle à transmettre un message résolu et déterminé aux Etats de l’arrogance. Message selon lequel l’Iran représente un front cohérent et serré face à ce que ses ennemis planifient contre sa sécurité, sa politique et ses droits stratégiques.

En outre, son Eminence a insisté sur le fait que les dirigeants iraniens doivent poursuivre leur voie d’ouverture au dialogue tout en maintenant leur position face à leurs droits nationaux légitimes. Il a souligné que la République Islamique ne représente plus seulement elle-même, mais aussi la voie de l’indépendance politique autant au niveau de la région que du monde ; elle représente la ligne de l’opposition qui soutient la résistance et les demandeurs de liberté et qu’il faut absolument protéger à tous les niveaux.

Le 26/05/2010 Ap. J. C / 12/06/1431 H

Envoyer vos commentaires