Activités > Sayyed Ali Fadlallah reçoit le responsable des relations interreligieuses dans le Patriarcat maronit
Print out

  Sayyed Ali Fadlallah reçoit le responsable des relations interreligieuses dans le Patriarcat maronite
Sayyed Fadlallah : Que nous partagions les mêmes soucis et que nous les affrontions en tant qu’une seule équipe.

Son Eminence, Sayyed Ali Fadlallah, a souligné l’importance de la signification d’un discours religieux indépendant, quiprenne les valeurs islamiques et chrétiennes en considération. Il a confirmé l’importance des attitudes de Son Eminence le Patriarche Ar-Ra’i, qui appelle à l’amour et au partage. Il a également souligné la nécessité d’œuvrer sur le terrain, appelant les avant-gardes conscients de toutes  les religions et de toutes les les confessions à œuvrer pour l’unitéet à affronter les préoccupations et les craintes résultant de la violence répandue dans la région.

Son Eminence a reçu le responsable des relations interconfessionnelles dans le Patriarcat maronite, le père Fadi Daou, qui lui a remis transmis les remerciements du Patriarche Ar-Rai sur sa déclaration à propos des explosions visant un certain nombre d’églises au Nigéria. Ils ont discuté des moyens de renfort de la communication et du dialogue entre les personnalités et les institutions musulmanes et chrétiennes et du projet que le Patriarcat maronite essaie de réaliser de par une réunion islamo-chrétienne au niveau de toute la région.

Durant la réunion, Son Eminence, Sayyed Ali Fadlallah, a confirmé que les valeurs que les musulmans et les chrétiens partagent sont nombreuses mais que nous n’y œuvrons pour les appliquer, par contre, nous appelons timidement au dialogue tandis que l’extrémisme prévaut, provoquant les préoccupations et les craintes.

Le Sayyed a également souligné l’importance des attitudes du Patriarche maronite, qui appellent à l’amour et au partage, soulignant  la nécessité d’un grand effort sur le terrain auquel les avant-gardistes de toutes les confessions participeront…

Sayyed Ali Fadlallah a aussi souligné les soucis et les craintes résultant de la hausse de la violence dans la région et la crainte de chaque groupe et de chaque partie pour son avenir. Il a insisté sur la nécessité de se partager ces soucis et ces craintes afin d’œuvrer ensemble pour les affronter, au lieu de parier sur leurs résultats.

De plus, Son Eminence a insisté sur la nécessité d’un discours religieux commun qui prenne les valeurs islamiques et chrétiennes en considération tout en évitant tout ordre politique. Il a également affirmé la nécessité de l’indépendance de ceux qui travaillent dans le domaine religieux parce que c’est la ligne stratégique fondamentale pour préserver les groupes et sauvegarder les intérêts du peuple et l’avenir de la patrie.

Le 29/12/2011 Ap. J. C / 4 Safar 1433 H

Envoyer vos commentaires